A propos

 

Histoire et objectifs

L’idée du mouvement des jardins familiaux

Fondation de la ligue

En l’an 1928, la ligue « Gaart an Heem » a été fondée en fusionnant les trois associations « Coin de Terre et du Foyer », « Cercle Horticole » et « Amis de la Fleur ». L’association nouvellement créée est composée de sections locales reconnues comme coopératives agricoles. Plusieurs de ces sections se sont entre-temps inscrites en tant qu’association sans but lucratif et ont renoncé au privilège de la coopérative agricole.

Actuellement (2022), notre association se compose de  97 sections  avec environ 15.586 membres.

La Ligue CTF est une association de protection de la nature agréée par l’État par décision ministérielle du 28 février 1993. Elle maintient une stricte neutralité politique et confessionnelle dans son travail.

Quels sont les objectifs déclarés de la Ligue CTF association agricole?

  • La promotion de l’horticulture et de la culture fruitière en tant qu’activité de loisir.
  • La promotion de l’acquisition de terrains permanents par les sections pour la création de jardins communautaires. (Cités Jardinières)
  • La promotion de l’acquisition de jardins privés et d’habitations.
  • L’enrichissement de la vie familiale et l’embellissement de la maison familiale. La création et l’entretien d’espaces verts et de jardins de fleurs dans les zones résidentielles afin d’améliorer les conditions de vie.
  • L’embellissement des villages et la préservation de leur substance.
  • La promotion de la vie associative et culturelle.
  • La préservation d’un environnement naturel et sain, ainsi que la connaissance de la nature et de ses contextes.

 

L’association tente d’atteindre ces objectifs par:

  • La publication du périodique de l’association « Le Coin de Terre et du Foyer » (Gaart an Heem)
  • La publication de l’almanach annuel avec des sujets d’actualité intéressants et des conseils pour le jardinage tout au long de l’année.
  • Soutien aux concours et expositions organisés par les sections.

Le programme de travail de l’association s’étend à:

– Conseils spécialisés dans la culture de fruits et légumes

– Conseils de spécialistes pour la culture des fleurs et les jardins d’ornement

– L’utilisation des produits horticoles et fruitiers

– Des conseils d’experts sur la lutte contre les parasites, en mettant l’accent sur le maintien de la santé du sol, de l’air et de l’eau, la préservation de la biodiversité dans la nature, la protection des oiseaux et des insectes qui contribuent à la pollinisation des plantes ou sont des ennemis naturels des parasites.

– Promotion de l’acquisition de terrains de jardin par les sections ou les autorités publiques.

– Suggestion de lois et de décrets pour promouvoir le secteur des jardins familiaux.

– Coopération avec des organisations partageant les mêmes idées pour un soutien et des conseils mutuels.

Pour faire face à ce travail et à d’autres travaux, la Ligue dispose de trois employés à plein temps, une employée administrative, une employée pour les relations publiques et un consultant spécialisé, qui se feront un plaisir d’aider les sections pendant les heures normales de travail et au-delà à tout moment. Dans tous les conseils, commissions, groupes de travail de la ligue et dans les sections, toute une armée de membres bénévoles travaille jour après jour pour faire face à tout le travail qui doit être fait et pour développer notre Association.

 

Encore un hiver avec la Covid …

 

Chers amis et membres du Gaart an Heem

 

Après une pause vraiment agréable en été la variante Delta covid est de nouveau en retour avec toute sa puissance. Chacun devrait se protéger, respecter les mesures barrière et surtout se laisser vacciner et booster! Après, la maladie va toujours être très contagieuse, mais au moins le déroulement va être moins grave.

 

Un certain nombre de bonnes nouvelles vous attendent: le contrat pour l’achat de notre bien immobilier va être souscrit bientôt. Avec cet achat, il n’y a plus rien qui pose obstacle „au nouveau domicile“. Le problème des impôts a pu être résolu, après que vous avez tous changé si assidûment vos statuts, et nous aussi.

 

Comme nos comités de section l’ont noté, notre bureau a fait un sondage chez vous tous, et presque la moitié des sections ont envoyé une réponse, pour cela nous vous remercions. Nous avons voulu publier tous ces résultats dans cette brochure, mais nous avons dû le reporter, parce qu’il n’y a plus eu assez de place cette fois-ci. Nous en avons aussi parlé dans les rassemblements régionaux, et je ne veux pas anticiper, je peux seulement dire que les résultats nous motivent de réaliser toute une série d’adaptations en la communication avec les sections, mais aussi avec tous les autres membres.

 

Une grande nouveauté serait que nous aidons à partir du bureau central là où les résidents des communes, les communes ou les sections essaient de créer une zone de jardin. Beaucoup de sections n’osent pas de ce faire, mais ça serait le chemin le plus sûr et la méthode la plus efficace pour que les gens adhèrent à nos idées et pour recruter de nouveaux membres.

 

Dans ce contexte je voudrais attirer votre attention sur une pétition de notre ami et membre Joël Adam. Il y exige que chaque homme qui a la volonté de ce faire, devrait avoir le droit de posséder une parcelle de jardin. Même si une telle demande n’est pas à prendre mot pour mot, un tel droit peut à peine être réalisé, mais c’est sûrement une sensibilisation des communes et acteurs publics de faire de leur mieux, parce que le besoin de posséder de telles parcelles de jardin est grand, et les listes d’attente sont longues! Vous allez trouver la pétition sous le numéro 2086 sur le site de la Chambre des députés, je l’ai déjà souscrite.

 

Encore un sujet, qu’il faudrait examiner sont les formations et exposés pour lesquels nous allons essayer de trouver une nouvelle forme. Même si nous allons conserver l’ancien système avec nos experts, nous avons planifié et déjà commencé d’organiser nous-mêmes des formations, pour que tous nos membres et pourquoi pas aussi des personnes, qui ne sont pas encore membres, y participent.

Pour finir, je voudrais, dans le dernier éditorial pour cette année, remercier toutes les personnes qui s’engagent chez nous dans la Ligue, dans les sections, les conseils centraux, au bureau, nos rédacteurs de textes et surtout aussi le ministre de l’Education et le directeur du Lycée technique agricole, Tom Delles, pour ce livre de poche bien fait que nous avons pu éditer ensemble.

 

Un petit rappel: qui veut s’engager à l’intérieur du comité central a encore le temps de soumettre sa candidature jusqu’à la fin de l’année. Nous serions contents de pouvoir accueillir de nouveaux membres dans nos conseils, surtout, parce qu’actuellement pas tous les postes sont pris.

 

Dr Martine Mergen

Présidente de la Ligue CTF

Nos partenaires