Eranthe d’hiver – les premiers messagers du printemps

C’est surtout à la fin de l’hiver que vous avez envie de vert frais et des premiers éclats de couleur dans le jardin. Les eranthes réalisent ce souhait dès le mois de février avec des fleurs jaune et un feuillage vert pâle – une bénédiction ! Lorsque le manteau de neige fond en février, on en croit à peine ses yeux, car bientôt les Eranthis hyemalis, germent. Les petites taches jaunes rayonnent d’une véritable joie de vivre et d’un nouveau départ.

La première chose que vous voyez est le bourgeon jaune en forme d’œuf, qui repose sur un collier de feuilles vertes. Puis les fleurs jaunes en forme d’étoile s’ouvrent. Le petit compagnon de jardin mesure de cinq à dix centimètres de haut.

Les jours mornes de février, c’est un régal pour les yeux et les jours ensoleillés et doux, il dorlote le nez avec son parfum sucré. C’est également une source de nectar précieuse pour les insectes. Les eranthes préfèrent les endroits semi-ombragés et humifères sous les arbres et les arbustes à feuilles caduques. Les petits tubercules sont plantés en automne à une profondeur deux à trois fois plus grande que leur épaisseur.

Afin d’optimiser le succès de la culture, ils sont trempés dans l’eau quelques heures avant la plantation. Si vous souhaitez établir des stocks de jeunes eranthes dans votre jardin, vous devez soit planter des centaines dès le début, ou faire preuve de patience pendant quelques années.

Les eranthes d’hiver sèment abondamment après la floraison et ne doivent pas être dérangés dans leur emplacement. Piocher est tabou ici. Ils sont mieux établis dans les coins « oubliés » tout au long de l’année.

Plus tard dans l’année, les messagers jaunes du printemps s’installent complètement. Les feuilles disparaissent. Une alternative à l’auto-semis serait une autre connaissance qui a déjà de nombreux hivernages. Vous pouvez soit déplacer les plantes directement après la floraison, soit collecter des graines que vous pouvez disperser dans un endroit approprié de votre jardin. Il faut environ deux à trois ans pour passer de la graine à la première fleur.

Pour le jardinier passionné de collection, il faut mentionner qu’il existe aussi des variétés de Eranthys hyemalis « Sulphur Shine », par exemple, a des fleurs jaune soufre et la variété « Winter Magic » est une nouveauté stérile qui ne produit pas de graines, est très luxuriante et fleurit encore plus tôt que l’espèce.

Martina Rusch

Dipl.-Ing. (FH) Gartenbau

Nos partenaires