ERICA CARNEA (BRUYÈRE HIVERNALE)

Dans le jardin, la bruyère hivernale est l’une des plantes à floraison hivernale les plus populaires, qui fleurissent souvent pendant des mois. Leurs fleurs roses, rouges ou blanches enchantent et apportent la bonne humeur aux jours d’hiver sombres. Avec sa splendeur florale, l’arbuste nain n’ajoute pas seulement des éclaboussures de couleurs attrayantes dans le jardin dormant, il peut également être utilisé de manière optimale dans des conteneurs sur le balcon ou la terrasse.

Que ce soit en groupe ou en combinaison avec d’autres arbustes nains ou vivaces, la bruyère hivernale prend toujours tout son sens.

Général

La bruyère hivernale indigène pousse à l’état sauvage dans les montagnes d’Europe centrale et méridionale. On le trouve principalement dans les Alpes, mais aussi dans les contreforts des Alpes. Leur zone de distribution s’étend des basses terres aux altitudes de XNUMX m.

Contrairement à la plupart des autres bruyères, la bruyère hivernale se trouve généralement sur des sols acides à calcaires et particulièrement fréquemment sur des roches dolomitiques (roches carbonatées). La bruyère hivernale se sent bien dans les pinèdes de montagne, dans les pinèdes sèches, les mélèzes et les pinèdes noires.

Apparence

La bruyère hivernale est un bosquet à feuillage persistant avec une hauteur de croissance de XNUMX à XNUMX cm. Le petit arbuste ramifié porte un feuillage persistant en forme d’aiguille. Ses branches basses sont minces et arquées. Les fleurs étroites en forme de clochette sortent de novembre/décembre à mars/avril.

Leurs couleurs sont, selon la variété, blanches, roses ou rouges. et ont une longueur d’environ XNUMX à XNUMX mm. Les anthères brun-rouge dépassent de la couronne.

En raison de la floraison précoce, la bruyère d’hiver est une source de nourriture importante pour les insectes (pâturage des abeilles).

La bruyère hivernale est facilement confondue en apparence avec d’autres espèces de bruyères. Elle se distingue de la bruyère du genêt (Calluna vulgaris) par ses feuilles en forme d’aiguilles, dont quatre sont disposées en verticilles sur les tiges ligneuses et ont un bord, cartilagineux, à feuilles roulées.

Emplacement

La bruyère hivernale préfère un endroit ensoleillé et tolère des températures allant jusqu’à -XNUMX° C. Un endroit frais est optimal, qui peut aussi être un peu acide, mais ce n’est pas obligatoire. Il est important que le sol soit bien aéré sans d’engorgement de sol.

Mesures de soins et de reproduction

Les Ericas sont de petits arbustes faciles d’entretien. Une taille régulière tous les deux ans est recommandée afin de maintenir la vitalité et la volonté de fleurir pendant des années. Environ XNUMX/XNUMX des pousses seront coupés. Le meilleur moment est en avril.

Si nécessaire, on peut aussi favoriser la croissance au printemps avec une application d’engrais ou de compost. Il est à noter qu’un engrais approprié (engrais de tourbière ou de rhododendron) est utilisé pour les plantes éricacées acidophiles.

On peut les multiplier en empilant les boutures en été, mais c’est difficile.

Quelques belles variétés

Erica carnea ‘Stefanie’ (fleur blanche)
‘Allegro’ (fleur rouge)
‘Torch Spring’ (fleur rose)
‘Susanne’ (rose pourpre)

SIRRES Christopher

Nos partenaires