Gaart an Heem Kéintzeg Féngeg – Les écoliers au centre de l’attention

Publié il y a 1 mois

On se retrouve et la convivialité est à l’honneur. La section du « Gaart an Heem Kéintzig- Féngeg », qui compte 151 membres, a tenu son assemblée générale à la salle des fêtes de Küntzig.

L’homme de toutes les situations, Léon Scholler, a accueilli au nom du comité directeur les membres, parmi lesquels l’échevin Richard Sturm, le président d’honneur de la ligue CTF Jean Kieffer, le juré Guy Peporté, et l’ancien conseiller des communes de Küntzig et Käerjeng, René Robinet.

Le passage à la forme sociale d’une a.s.b.l. s’est déroulé sans problème, comme l’a rapporté Léon Scholler.

Le concours « Villages fleuris » a été organisé. Les jurés Léon Theisen et Guy Peporté ont évalué la décoration florale dans les villages de Küntzig et Fingig. Les habitants primés pour leurs plus beaux jardins, entrées de maison, rebords de fenêtre et balcons, sachant que seule la façade avant des maisons a été évaluée, ont reçu un prix sous la forme d’un diplôme et de fleurs.

Comme chaque année depuis la création de l’association en 1954, des fleurs ont été déposées dans les églises de Küntzig et de Fingig le jour de la fête des mères en remerciement aux mères vivantes et décédées.

L’activité principale était la journée annuelle d’enseignement et de loisirs « en Dag an der Natur » pour les enfants des écoles, en collaboration avec le personnel enseignant, le garde forestier local, l’administration communale de Käerjeng, la ligue CTF et des bénévoles.

La situation financière est saine et a été confirmée par le rapport des réviseurs de caisse, qui a donc été approuvé à l’unanimité.

Le mot de la fin est revenu à l’échevin Richard Sturm, qui s’est réjoui de la renaissance de la vie associative dans la commune.

Le comité inchangé se compose de la présidente Helene Heck-Schneider, du secrétaire Léon Scholler, de Marceline Heim et de Jeanne Orban.

« Et ass simplement cool » …

… a dit Dave, élève du cycle 4.2 de Küntzig, lorsque le journaliste lui a demandé ce qu’il trouvait si beau dans la forêt. Dave venait d’escalader deux fois le « monkee tree », dit-il en mordant dans sa tartine. C’est pendant la récréation que j’ai rencontré les 16 écoliers de la classe et leur enseignante Laura Bossi dans la forêt de Küntzig, près de la « Schobris Haus ».

Depuis plus de 20 ans, l’équipe de la section CTF de Küntzig/Fingig organise chaque année, en collaboration avec l’administration forestière, le garde forestier Marc Gengler et la commune de Käerjeng, cette journée pédagogique « en Dag an der Natur » pour les élèves, qui apprennent ainsi beaucoup de choses sur la forêt, font des jeux et fabriquent des hôtels à insectes qu’ils ramènent ensuite chez eux.

« Klammen am Bësch ass immens », « absolut cool dat Ganzt ». « Haaptsaach keng Schoul », ont dit Julien et Dave, Julien ayant déjà acquis de l’expérience en forêt, puisqu’il courrait plus souvent en VTT dans la forêt. De plus, il serait membre de l’équipe d’élèves du DT Fingig.

L’enseignante Laura Bossi a bien préparé les enfants à cette action dans le cadre des cours de sciences naturelles. Les explications nécessaires ont été données par le garde forestier Marc Gengler, sans l’aide duquel cette action ne serait pas possible, remarque le secrétaire de l’association Leon Scholler. Selon lui, il est important que les enfants acquièrent de l’expérience avec la nature grâce à des activités en forêt.

Une foule de personnalités s’est également retrouvée à la « maison des Schobris », notamment le bourgmestre honoraire de la commune de Küntzig Jeannot Jeanpaul, représentant le maire Michel Wolter, le président d’honneur de la ligue CTF Jean Kieffer, René Robinet et des représentants de la section locale.

Léon Scholler a remercié tous les bénévoles et supporters, en particulier le garde forestier Marc Gengler et son équipe, ainsi que l’administration communale pour son soutien à cette louable initiative. Pour couronner le tout, l’équipe expérimentée du comité directeur du CTF Küntzig-Fingig a servi de délicieuses grillades.

Nos partenaires